Le bruxisme

En quoi consiste le bruxisme ?

le bruxisme
Le bruxisme

Le bruxisme est la désignation du grincement des dents. Le mot vient du grec et signifie faire du bruit. Des études sur le grincement des dents révèlent qu’environ 15 % des personnes souffrent de cette pathologie.

Quels sont les symptômes du bruxisme ?

• Pendant la journée, la personne serre les dents par inadvertance. Ce serrement des dents est involontaire et la personne elle-même ne s’en rend pas compte. Les effets sont une usure anormale de la dentition et également des dents fissurées et douloureuses.
• Pendant la nuit, la personne serre les dents et le matin, elle peut se réveiller avec des douleurs dans la mâchoire ou la mandibule. Ce sont généralement des membres de la famille qui entendent le grincement des dents pendant que la personne dort. Celle-ci ne s’aperçoit de rien.
• Douleurs inexpliquées au visage, au cou et à la mâchoire accompagnées de maux de tête.

Quelles sont les causes du bruxisme ?

Le stress et les émotions associés à un mauvais alignement dentaire peuvent provoquer un grincement des dents. Cette maladie peut également être associée à des troubles psychologiques difficiles à diagnostiquer.

Quelles sont les conséquences ?

• Les muscles de l’intérieur de la bouche, lorsqu’ils sont soumis à une pression, une contraction continue et excessive, interfèrent avec le fonctionnement normal des oreilles, du cou et des épaules.
• Les articulations des mâchoires sont également affectées négativement. Il peut y avoir des douleurs et des difficultés à ouvrir la bouche qui provoquent des déviations latérales lors de l’ouverture ou de la fermeture de la bouche.
• Les gencives peuvent devenir enflammées et entraîner une mobilité dentaire : les dents commencent à bouger. À long terme, il peut y avoir une distension des ligaments qui fixent les dents aux gencives et à la mâchoire et par conséquent, une mobilité qui dans les cas extrêmes peut entraîner la perte de dents.
• Les dents deviennent de plus en plus petites en raison d’une usure anormale. L’émail disparaît de la surface et finalement, on ne voit presque plus les incisives.
• Cela peut causer des problèmes ATM (dysfonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire).

Comment traiter le bruxisme ?

• Le patient doit être évalué par un dentiste pour identifier le problème et le traitement.
• Le soulagement de la tension que l’on ressent peut être une excellente thérapie ; lire un livre, marcher, faire du sport, écouter de la musique. La personne doit se détendre grâce à des activités qui lui plaisent.
• Il existe des traitements à base d’anxiolytiques accompagnés de techniques de relaxation.
• La nuit, une plaque ou une gouttière d’occlusion en acrylique et en matériau transparent est utilisée pour dormir. Ces gouttières ou plaques peuvent également être en silicone souple.

À quoi servent les gouttières d’occlusion ?

Elles préviennent l’usure des dents et servent de support à la mâchoire, évitant une force excessive sur l’articulation. Elles sont conseillées aux patients dont le bruxisme est diagnostiqué. Ce dispositif empêche l’usure des dents et sert uniquement à éviter qu’elles ne se fracturent ou ne soient endommagées. Elles évitent les maux de tête et les maux de dents, mais ne traitent pas le bruxisme.
La gouttière sert à atténuer les conséquences de la pathologie du grincement de dents, évitant ainsi des dommages plus importants, mais elle n’est pas adaptée pour traiter ou éliminer la maladie.