Chirurgie de l’implant

chirurgie d’implant dentaireLa chirurgie d’implant dentaire est un acte médical. Son objectif est de restituer des dents aux personnes édentées. Il s’agit d’un procédé chirurgical très courant qui est la solution préférée des personnes à qui il manque des dents afin de retrouver le sourire.

Les implants sont de petites vis métalliques qui remplacent la racine des dents absentes. On joint à la vis en titane une couronne grâce à la culée qui assure la liaison entre les deux. La couronne, constituée de porcelaine, est absolument identique à la dent absente. Les nouvelles dents artificielles sont tout à fait semblables à des dents naturelles, d’un point de vue fonctionnel comme esthétique.

La pose d’implants dentaires est réalisée en fonction de l’état du maxillaire. Elle est mise en pratique dans des cas où la personne a perdu une ou plusieurs dents ou sur des personnes n’ayant plus de dents. La chirurgie de pose d’implants dentaires comporte plusieurs étapes et procédures. Il s’agit d’une intervention sûre et très habituelle dans le monde entier. Les personnes édentées se tournent de plus en plus vers cette solution fixe, qui constitue une alternative aux dentiers amovibles.

La chirurgie de pose d’implants pas à pas

Planification pré-chirurgicale – étude des radiographies

Radiographies pour implants dentaires

Radiographies pour implants dentaires

Le succès de la chirurgie de pose d’implants dépend d’une planification pré-chirurgicale méticuleuse. Cette planification comprend l’étude de l’imagerie des radiographies en 3D. Grâce à cette étude, il est possible de déterminer la position, la taille et l’angulation des implants. La connaissance de l’histoire clinique du patient, ainsi que la réalisation de la TAC et d’autres examens sont essentielles au succès du traitement.

La planification pré-chirurgicale par l’étude des radiographies permet de visualiser les arcades dentaires et les structures anatomiques adjacentes, telles que les articulations entre les gencives, le crâne et les sinus maxillaires.

Si l’état général est satisfaisant, le chirurgien dentiste vous expliquera pas à pas toutes les étapes de la procédure, notamment l’intervention chirurgicale, l’intégration, la phase post-opératoire, la réhabilitation finale et les soins à apporter à votre traitement.

Si vous avez des doutes sur votre traitement, parlez-en à votre dentiste implantologue et posez-lui toutes vos questions sur le traitement. Lors de cette première phase, il est important que vous soyez pleinement renseigné sur la pose des implants dentaires et ses étapes avant de vous soumettre au traitement.

Comment se préparer pour l’intervention ?

  • Ne buvez pas de boissons alcoolisées le jour de l’intervention ni la veille ;
  • Vous devez vous nourrir avant l’intervention mais sans faire d’excès. Les aliments légers sont particulièrement indiqués ;
  • Évitez les efforts physiques le jour de l’intervention ;
  • Venez si possible accompagné d’un proche et présentez-vous au rendez-vous avec quelques minutes d’avance ;
  • Portez des vêtements confortables le jour de l’intervention ;
  • Brossez-vous bien les dents (si vous en avez) et la langue, utilisez du fil dentaire le cas échéant.

Traitements possibles avant ou pendant l’intervention

  • Extraction d’une ou plusieurs dents. L’extraction, si elle s’avère nécessaire, est réalisée avant ou pendant l’intervention. Il est possible d’extraire une dent et d’insérer un implant à la place. En cas d’inflammation ou de maladie des gencives, la dent est extraite quelques semaine en amont ;
  • Elévation du sinus. L’élévation du sinus est une procédé chirurgical utilisé lorsque l’os maxillaire supérieur n’est pas assez haut. Quand la perte osseuse est accentuée, on attend quelques temps avant de procéder à l’intervention ;
  • Greffe osseuse. La greffe osseuse sert à augmenter l’épaisseur ou la quantité de l’os maxillaire dans les cas où celui-ci est très fin et insuffisant.

Ce qu’il se passe lors de la pose des implants

Chirurgie d’implant dentaire

Le précédé d’insertion d’un implant dentaire, allant de l’intervention chirurgicale jusqu’à la pose de la couronne, varie d’un cas à l’autre. Des procédés tels que des extractions ou la mise en place de biomatériaux, la réalisation d’une greffe osseuse ou d’une élévation sinusale, peuvent être réalisés pendant ou avant l’intervention.

1ère Phase – Pose de l’implant dentaire

On a recours à des anesthésies locales pour que la chirurgie soit complètement indolore. La dent détruite est retirée (le cas échéant). L’os maxillaire est préparé et on utilise si besoin des techniques d’augmentation osseuse. La cheville en métal est insérée dans l’os maxillaire sous la gencive.

2ème Phase – Insérer l’implant dans l’os

Pendant la chirurgie de l’implant, le médecin dentiste fait une petit incision afin de rendre l’os visible. À l’aide de broches préalablement calibrées, il insère la petite cheville à l’endroit préétabli. Les interventions chirurgicales sont effectuées sous anesthésie locale.

3ème Phase – Positionner et protéger l’implant

La zone d’insertion de l’implant est déjà prête et celui-ci est déjà installé dans l’os maxillaire. On place un bouchon pour le protéger des aliments ou restes de tissu organique.

4ème Phase – Suture

La zone opérée est refermée avec du fil de suture. Le fil de suture aide à refermer la zone et améliore l’isolation de l’implant. Celui-ci devra rester au repos pendant quelques mois, le temps que l’intégration se produise.

L’intégration de l’implant

L’intégration de l’implant dure quelques mois, entre 3 et 5 mois. Pendant cette période d’intégration, les cellules de l’os maxillaire vont envelopper la surface en titane de la petite vis. Le temps d’attente varie beaucoup d’une personne à l’autre et dépend du cas à traiter. Ce procédé est dénommé ostéo-intégration et le respect de ce temps est d’une extrême importance. Un implant solidement ancré dans l’os est une bonne ancre et il est synonyme de succès.

La restauration prothétique finale et votre nouvelle dent

Le médecin dentiste retire le bouchon de l’implant et place le pilier de cicatrisation, qui correspond à une extension du petit cylindre. Il aidera au modelage et à la cicatrisation de la gencive. La gencive est prête à recevoir la nouvelle dent artificielle.

Le dentiste prend les empreintes de votre bouche au moyen de modèles en plâtre. Les modèles restituent la forme de votre bouche, permettent d’étudier l’occlusion et de choisir la couleur et le matériau de la nouvelle dent. Enfin, la couronne ou la nouvelle dent artificielle est vissée ou cimentée à l’implant.

Soins post-opératoires

  • Prenez le traitement médicamenteux prescrit par le dentiste ;
  • Passez de la glace sur votre visage pendant au moins 15 minutes en protégeant votre peau avec un chiffon doux ;
  • Ne fumez pas et ne buvez pas de boissons alcoolisées ;
  • Évitez l’exposition excessive au soleil ;
  • Dormez avec la tête surélevée ou du côté opposé à celui de l’intervention chirurgicale ;
  • Ne faites pas d’activité physique ce jour-là ni le lendemain ;
  • Prenez garde aux aliments durs susceptibles de vous blesser au niveau de la zone de l’opération.
  • Privilégiez des aliments mous et froids comme la glace, les soupes et les bouillies. Dès le troisième jour, vous pouvez réintroduire les aliments habituels ;
  • Les soins à prodiguer à votre implant

Après la pose des implants dentaires, les soins à prodiguer vont déterminer la longévité de votre traitement. L’hygiène bucco-dentaire, les brossages fréquents, l’utilisation de bains de bouche et de fil dentaire le feront durer pour de nombreuses années. Suivez les instructions de votre dentiste, gardez une hygiène bucco-dentaire soigneuse et régulière et n’oubliez pas les visites de contrôle semestrielles ou annuelles.

Conclusion sur la chirurgie de pose d’implants

Implant
Implant dentaire

La pose d’implants dentaires est une opération simple et de plus en plus fréquente. Le procédé est complètement indolore grâce à l’utilisation d’anesthésiants locaux. Pour prolonger la durée de vie votre traitement, il est fondamental de soigner votre hygiène bucco-dentaire.

Consultez votre dentiste régulièrement pour vous assurer du bon fonctionnement de l’implant. Évitez les mauvaise habitudes comme la mastication d’aliments très durs, notamment les bonbons, ceux-ci pouvant endommager vos nouvelles couronnes.

Évitez de fumer car le tabac peut contribuer à d’éventuelles complications. Un mode de vie sain est synonyme de bonne santé et de bien-être. Il s’agit d’un facteur crucial pour la durabilité de vos nouvelles dents.